Rocky-Rocard : le retour du fils de la vengeance II

J’étais à la conférence « Esprit Public » organisée conjointement par « Alternatives Economiques », la revue « Esprit » et « Terra Nova » en mairie du IIIème avec en guess star Rocky-Rocard.

Pourquoi « Rocky-Rocard » ? Parcequ’à 80 piges passées, le Rocard de l’année ça dépote grave. C’est du lourd, de l’impertinent, du  PSment pas  correct !

Crise écologique, crise bancaire et financière, commerce international, géo-politique, institutions européennes, mondialisation, émergent, situation de la gauche,Entreprises, durée du travail,  rien n’échappe à sa vigilance, à son analyse sans partis pris et sans démagogie. On se prend à rêver qu’il ait 20 ou 30 ans de moins et on se dit que nos candidats de gauche à la candidature auraient à ramer sévère pour tenir la distance ! Je ne mentionne évidemment même pas la droite renvoyée à ses chères études pour cause de mensonge démonté…

Je ne ferai pas le détail des mesures qu’il préconise, le cadre d’un billet d’humeur n’y suffisant pas, j’ai surtout retenu celles que je partage particulièrement :

– sur la crise financière : le retour immédiat au Glass-Steagall Act, c’est à dire la séparation banques de dépôts, banques d’investissement (ou de spéculation), l’interdiction absolue des CDS nus, la promotion d’une monnaie d’échange internationale (type bancor) ce vers quoi poussent les chinois pour s’affranchir du dollars. Ne manquait plus que l’interdiction des paris sur les fluctuations de prix chère à Paul Jorion pour que j’y trouve mon bonheur complet.

– sur l’Entreprise, la création d’un statut de l’entreprise différent du droit des sociétés qui s’appuie sur une participation et un pouvoir équivalent des salariés et du capital, une révision des charges sociales, et une réduction à 32 heures des heures de travail (avec une division par 4 des charges sociales) Pierre Larrouturou a trouvé un défenseur ! A la clé 1 million d’emplois.

Alors que le PS s’enfonce dans des mirages programmatiques d’il y a 50 ans, dans une structure de notables qui ressembles de plus en plus à la SFIO d’avant guerre, c’est, comme me le faisait remarquer un ami, des octo et nona- génaires que viennent les solutions à un monde en phase de bouleversement historique !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s