Veni, vidi, Mosco-vici…

J’ai regardé le Sarko-show lundi soir à la télé…

Je me suis surtout intéressé aux messages délivrés par la gauche et tout particulièrement ceux de Ségolène, Moscovici et Aubry. Je ne surprendrais aucun de ceux qui me connaissent en disant que j’ai été effaré…

Quelle a été la teneur du discours de nos trois intervenant (Martine ayant été coupée en plein discours, ce que personne n’a remarqué !)? La veuve de marin-pêcheur et l’orphelin, la misère rampante, les services publics bafoués, les malheurs des travailleurs pauvres, l’injustice majeure de la politique sarkozyste…

Qui peut s’imaginer une seconde que la gauche va arriver aux affaires en pleurant sur le sort des « malheureux » qui, par ailleurs , ne regardent pas l’émission, surtout quand le discours vient d’un monsieur dont on imagine bien qu’il doit rarement user ses westons en dehors des trottoirs du 7ème arrondissement…

Il serait temps que la gauche adopte des « éléments de langage » qui attaquent l’adversaire sur son propre terrain et enfoncent des coins là où il est particulièrement inconséquent : par exemples le 1er de la classe qui fait office de Ministricule du budget a ressorti de son sac à malices les 35 heures et les 60 ans ; quelle a été la misérable réponse à ce tissus de mensonges ? « Nous, quand on était aux affaires avec Lionel, ça marchait beaucoup mieux ! »

Sarko nous a fait le numéro du « oui j’ai bien changé »  sans dire un seul mot de la crise financière qui va nous arriver dans les dents avec une rare violence et en réitérant ce qu’on entends régulièrement depuis 30 ans à savoir que la sortie de crise est pour demain. Qu’on dit nos édiles sur ce thème ? RIEN…

Ca n’est pas en espérant « attendrir » (le care) les français sur les concepts d’une gauche perçue comme dépensière que les votes iront à la gauche, mais en affirmant des solutions crédibles d’alternative et, dans ce dernier cas, il faut des portes paroles qui affiche une compétence supérieure à celle de l’Abbé Pierre en matière d’économie et de géopolitique…

Publicités

3 réponses à “Veni, vidi, Mosco-vici…

  1. Faudrait voir à ne pas insulter l’abbé Pierre, si un seul apparatchitk socialiste arrivait à son niveau de compréhension du monde, ça se saurait (Et je ne mêle pas Dieu dans tout ça, je ne suis d’ailleurs pas très sur des convictions religieuses de l’abbé Pierre, en tout cas, il ne s’est pas étalé la-dessus).
    Ceci dit, je suis bien d’accord, se voir offrir par le PS un mélange obscur de « mondialisation heureuse » et de « care » serait quelque chose entre stupéfiant et affligeant, si nous n’étions pas un peu habitué.

  2. Romain,
    Quand tu parles de « la gauche » j’ai l’impression que tu penses très fort aux apparatchicks solférinesques…c’est à dire de la SFIO.
    La gauche, il me semble, c’est beaucoup plus ! Et des idées, il y en a qui font leurs chemins. Pour qu’elles emmergent ce dont on a besoin c’est de courage politique et de gens qui pensent plus loin que leur petite baronnie
    locale…

  3. La gauche en ce moment me fait l’effet d’un spectateur un peu atone, qui s’agite pour la forme, mais sans vraiment y croire elle-même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s